Qui sont les militants Lutte Ouvrière du Nord ?

La candidate de Lutte Ouvrière a rassemblé près de 300 personnes à la salle du gymnase de Lille. Elle représente le camp des travailleurs, un camp qui dénonce la politique du patronat qui consiste à « diviser pour mieux régner ». Elle entame son discours en tapant sur l’enrichissement des grands patrons tels que Pierre Gataz ou Bernard Arnault.

« Le capitalisme est une menace pour l’humanité » a-t-elle lancé. Nathalie Arthaud a appellé tous les travailleurs d’aller voter pour encourager la lutte collective

Elle présente les mesures qui constituent son programme, notamment l’interdiction des licenciements, la réévaluation du SMIC à 1800€, les contrôles sur les comptes des entreprises. Elle affirme également sa volonté de répartir le travail entre tous.

IMG_6684 - Copie

Adrien, 22 ans, étudiant en physique chimie, habite Lille

« Arthaud est notre porte parole, ce meeting est une fois de plus une autre occasion de militer pour faire entendre le camp du travail. Il faut faire progresser la société, certains se sont battues pour ne pas bosser 12h par jour. Ca fait environ 6 ans que je soutiens Lutte Ouvrière, c’est un idéal collectif et ce parti représente l’idée que la société puisse être gérée collectivement. Les salaires et les conditions de travail doivent passer avant les fortunes. Ce qui est dommage est qu’elle ne chiffre pas assez son programme.

Les autres candidats font tout un tas de promesses, et ces promesses ne valent rien du tout ! Parmi eux, 9 défendent le système actuel, le capitalisme. Après, chacun défend son programme, mais je pense que ces élections ne vont pas changer les choses. »

IMG_6795 - Copie - Copie

Rachid, 51 ans, travailleur social de Roubaix 

« Nathalie Arthaud place ses idées avant elle, elle est sincère et elle a une bonne bouille ! Elle sait qu’elle ne sera pas présidente mais ce n’est pas son objectif premier, c’est avant tout le collectif. C’est une candidate très accessible, elle m’a salué à son arrivée. Dans son serrage de main, j’ai senti beaucoup de douceur [rires].

Lutte Ouvrière propose l’interdiction des licenciements, et c’est une bonne chose quand on sait qu’à cause de cela, il y a des suicides. Elle attache beaucoup d’importance au collectif car ce sont les gens, et leur lutte qui vont faire bouger l’élection. 1800€ par mois, c’est la moindre des choses et elle a raison d’être pour la répartition des richesses. Elle est aussi contre les guerres impérialistes en Afrique, au Moyen-Orient.

Dans cette campagne, on nous enfume ! Il y a des hommes politiques médiatiques, qui nous draguent. Fillon, puis Macron, puis Le Pen. Macron se prend pour un prophète. »

IMG_6855 - Copie

Flavie, 21 ans, étudiante. De Lille.

 « Je suis venue vérifier si j’allais bien voter pour elle, je la suis depuis le début des primaires. Elle représente vraiment le peuple, elle est anticapitaliste. Elle est aussi très proche du peuple, c’est la seule à sourire sur son programme contrairement aux autres candidats. Les mesures qui m’intéressent dans son programme sont la loi contre le licenciement et la régulation des bénéfices dans les entreprises. Poutou a des idées proches de Lutte Ouvrière, mais il passe après, c’est mon côté féministe qui prend le dessus [rires]. Mais une union aurait pu être intéressante.

Les autres candidats se ressemblent tous, pour moi, ils représentent une sorte d’illusion. »

IMG_7002 - Copie

Benjamin, 39 ans, enseignant en lycée pro. Habite près de Dunkerque

« Je suis venu pour soutenir la candidature de Nathalie Arthaud, je pense que c’est important qu’on entende une voix comme la sienne dans ces élections. Ici, il y a le vrai pouvoir des mots, elle n’est pas dans l’emphase électoraliste.

Dans son discours, elle parle de l’immigration, et sa proposition sur le SMIC à 1800€ n’est pas une utopie. En plus de ça, on a un autre point de vue sur la Grèce, sur les affaires … C’est bien d’avoir une voix différente avec un projet différent !

Son discours est vraiment pas mal, ça change des professionnels de la politique qui enflamment les foules à base de discours non écrits et d’hologrammes ..

IMG_6992 - Copie

Dorian, 14 ans, collégien. Habite Loos

« Mon père soutient Arthaud, et moi je suis totalement convaincu. Je trouve qu’elle a des convictions assez proches de celles des travailleurs, je pense à mon avenir, c’est pour cela que je la soutiens.

Dans son programme, sa revendication au niveau du SMIC est très importante. Je trouve intéressant qu’elle veuille mettre la société au pouvoir avec un démocratie participative. Arthaud a un programme de lutte et non pas un programme politique. Elle est très proches des gens, elle même se place au niveau des travailleurs donc elle sait de quoi elle parle. C’est un peu le « Robin des Bois » du peuple, elle prend aux riches pour donner aux pauvres.

Je pense que la droite représente le parti des riches. La gauche est synonyme de socialisme, par exemple Hamon veut réduire les retraites alors qu’il devrait plutôt aider la société. L’extrême droite m’évoque le racisme. »

IMG_7030 - Copie

Maria, 67 ans, retraitée, de Dunkerque

« Je suis venue spécialement de Dunkerque pour voir Arthaud. Je suis une personne de gauche, à 16 ans, je me suis inscrite au parti communiste italien. C’était l’engagement le plus sérieux et fidèle selon moi. C’est une femme sérieuse, cultivée, elle donne une idée de sérieux dans cette organisation qu’est Lutte Ouvrière.

Dans son programme, elle dénonce l’exploitation et le rôle des grandes entreprises qui se font des profits monstrueux. D’ailleurs, la majorité des candidats pensent à leurs intérêts personnels au lieu de penser au bien commun du peuple. Ce sont des faux prophètes ! La droite est très proche des entreprises, la gauche est en pleine crise. Le Parti Socialiste a trahi ses origines … Et l’extrême droite veut traîner la France au Moyen-âge. Mélenchon, attention, c’est un démagogue ! Un jour il cite Malraux, un autre jour Mitterand … »

IMG_6804 - Copie

Julien, 35 ans, artiste indépendant de Lille

« Je suis là pour défendre nos idées, je me situe à l’extrême gauche depuis 5 ans, bien avant Besançenot même. Je suis passé chez Lutte Ouvrière car je ne me retrouvais plus dans l’ancien NPA. Ils ne parlaient plus de révolution ni de révolutionnaires.

Nathalie Arthaud est très militante, c’est notre porte parole. On remarque qu’elle ne vit pas de la politique, elle est plus là pour nous représenter. Elle propose l’internationalisme entre les peuples, je trouve ça très intéressant. Sa mesure sur l’interdiction des licenciements est très bien également.

La campagne présidentielle, c’est un grand carnaval de l’hypocrisie. Entre les dérapages de Marine Le Pen sur le Vél d’Hiv ou les affaires, on ne sait plus où l’on va. Macron, le favori est trop jeune pour gouverner, c’est un ancien banquier. Il est plus dans la finance que dans la politique. »

IMG_6672 - Copie

Najette, 32 ans, enseignante contractuelle de Lille

« Je suis militante pour Lutte Ouvrière, je partage totalement les idées de ce parti. Je me reconnais dans la classe ouvrière car mon père, lui-même, était ouvrier. Mes parents sont immigrés et ont connu des conditions de travail difficiles, notamment les mines. Puis mes études de droit m’ont poussé à m’intéresser à la politique, puis mon choix s’est porté vers Nathalie Arthaud.

Elle s’adresse à tous les travailleurs, pas seulement français. En plus c’est une femme ! Elle parle de la réalité des choses. Dans son programme, elle veut renverser le capitalisme, ça, c’est quelque chose d’utile.

La plupart des autres candidats favorisent le patronat. Mélenchon semble porter l’idéal du peuple. Macron et Fillon incarnent la politique des riches. »

IMG_6841 - Copie

Jeremy, 30 ans, prof d’informatique. Lille

« Je suis là ce soir car les idées du parti me correspondent, parler du camp des travailleurs et dire qu’aujourd’hui il faudrait prendre sur les profits pour embaucher, pour augmenter les salaires c’est quelque chose de primordial selon moi. Tous les milliards générés par la société viennent aussi du travail des ouvriers ! Sans nous, les patrons ne feraient pas grand chose.

Elle appelle les travailleurs à se défendre, c’est une des rares à prôner ce genre d’idées. Elle est combative, il ne faut pas se laisser faire. Elle a raison, les responsables de la misère et chômage sont les grands capitalistes. Les Mullier, Dassault, Peugeot … c’est à cause d’eux qu’on est dans la misère.

Une alliance entre Lutte Ouvrière et le NPA ? Poutou dit des choses intéressantes aussi, mais bon pour faire 2, 3% à deux, je ne sais pas si ça en vaut vraiment la peine. »

IMG_6985 - Copie

Pierre, 49 ans, enseignant en lycée, de Lille

« Je suis un militant de Lutte Ouvrière, je suis un communiste révolutionnaire. Je milite depuis le lycée. Il faut changer la société capitaliste, elle mène l’homme à la catastrophe et il faut la renverser : mettre en place un ordre capitaliste et social. Arthaud a une argumentation solide, ces propos sont exacts, son discours n’est pas creux.

Dans son programme, les mesures les plus intéressantes sont l’interdiction des licenciements, le contrôle sur les compte d’entreprises, la répartition du travail entre tous et pas de salaire en dessous de 1800€.

La campagne présidentielle est un cinéma. Les candidats renient leur promesses avant même d’être élus, c’est fort quand même ! »

Son discours est vraiment pas mal, ça change des professionnels de la politique qui enflamment les foules à base de discours non écrits et d’hologrammes ..

IMG_6783 - Copie - Copie

Marie, 56 ans. Enseignante en lycée, de Tourcoing.

« Je suis venue apporter mon soutien à Arthaud, c’est le seul programme qui défend les travailleurs selon moi. Elle fait remarquer qu’il y a beaucoup d’injustices, mais il ne faut pas être fatalistes et continuer le travail accompli par des anciennes générations de militants. Mon père était communiste, il a toujours été un fervent défenseur. Quand on vient d’un milieu prolétaire, il faut se battre constamment. Je la trouve dynamique, très claire dans ses propos, elle ne dit pas de mots inutiles et son discours parle aux travailleurs. Elle aime discuter avec les gens.

Dans son programme, elle propose qu’aucun salaire ne soit inférieur à 1800 euros par mois, elle parle d’égalité du travail, c’est très important.

La droite représente l’archaïsme pur. Elle ne propose rien pour les vrais travailleurs. Elle propose la grandeur la France, et moi je veux la grandeur des travailleurs. »

Propos recueillis par Amale Ajebli et Valentin Depret
Photographies : Joséphine Duteuil

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :